Hypnose à Paris, EMDR, IMO et Thérapies Brèves
Hypnotherapeutes à Paris  
Cabinets d'Hypnothérapeutes Parisiens, 7 hypnothérapeutes spécialisés en EMDR - IMO, Psychothérapie Brève. Formations, Supervisions, Consultations

Dans le Monde de l'Hypnose
Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

11ème forum de la CFHTB Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves à Montpellier

L'Equipe de Formation du Cabinet d'Hypnose et Thérapies Brèves de Paris était présent au 11ème forum de la CFHTB à Montpellier en tant qu'intervenants et auditeurs.



11ème forum de la CFHTB Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves à Montpellier

Intégration des Mouvements Oculaires de type EMDR - IMO en thérapie, dans le cadre du psychotraumatisme. Acte 1

Laurent GROSS, Directeur du CHTIP Collège Hypnose Thérapies Intégratives Paris. Formateur à l'Institut Hypnotim de Marseille et à l'Institut UTHyL de Nancy. Formateur en Hypnose Ericksonienne et EMDR - IMO.

Objectifs:
- Savoir appréhender et ressentir la pratique des mouvements oculaires.
- Savoir repérer la transe durant la pratique des mouvements oculaires.

- Pouvoir intégrer les mouvements oculaires (EMDR-IMO) avec l’hypnose ericksonienne.

Contenu:
Lorsque nous recevons un patient qui présente un PTSD (Syndrome de Stress Post Traumatique), ce dernier a enregistré dans sa mémoire un vécu sensoriel qui peut perdurer par une certaine reminiscence voir se réactiver plusieurs années plus tard.
Le vécu traumatique peut laisser des traces plus ou moins profondes dans l’histoire de celui qui vit un événement particulier…
Et parfois, même des petits événements semblant anodins à première vue, peuvent laisser des traces tenaces.
Ces traces peuvent jouer le rôle d'épines irritatives, freiner dans la vie à un certain moment, amener des images en flash-back et des émotions.
L’originalité de cet atelier en 2 Actes, (le second atelier sera animé par Laurence Adjadj), réside dans le fait que nous aborderons 2 approches totalement différentes et complémentaires chacun dans nos styles.

Au cours de ces 2 ateliers essentiellement pratiques, nous allons apprendre à retisser un nouveau lien entre ses mots, ses sons, ses images, ses sensations, ses émotions du passé et leurs donner un autre sens dans le présent pour le futur.
Alors à partir d’un outil simple issu des mouvements oculaires (EMDR – IMO), nous apprendrons à les intégrer de façon tout à fait ericksonienne à notre pratique de clinicien…

La première séance, stratégie et outils de thérapie brève orientée solution.

Sophie TOURNOUËR, Psychologue Clinicienne, Protection de l'enfance, Thérapie de Couple, Thérapies Familiales, Thérapie Brève Orientée Solution.
Enseignante au CHTIP Collège Hypnose Thérapies Intégratives Paris, et à l'Institut Hypnotim à Marseille.

Objectifs:
Permettre de cibler l’hypnose plus efficacement et ce, en lien avec la demande réelle du patient.
Favoriser une affiliation de qualité en s’appuyant sur certains outils de la thérapie brève orientée solution. Affiliation qui pourra soutenir une exploration fine du monde de la personne et de la représentation qu’elle a de son problème.
Définir l’objectif du patient de manière la plus précise possible en observant ce à quoi ressemblera sa vie lorsque le problème sera dissolu.

Contenu:
Avant de se lancer dans un travail d’hypnose, il nous est possible de nous appuyer sur des outils permettant de se faire une représentation assez rapide et précise du problème du patient, de ce qu’il implique dans sa vie, des démarches déjà entreprises afin de le régler, des croyances développées à son égard et des moments où ce problème peut le laisser tranquille…
A l’aide de questions ciblées et organisées, tout en respectant le rythme, les besoins et les désirs du patient, il nous est possible de parvenir à une description détaillée de ce que sera sa vie sans le problème.
Ces questions, s’accompagnent bien évidemment de la mise en place d’un contexte de sécurité et de confiance permettant une affiliation essentielle à la séance d’hypnose.
Lorsque nous abordons l’avenir du patient sous l’angle de la dissolution du problème, nous pouvons obtenir une description comportementale qui fortifie la piste des objectifs de la personne. Cette démarche stratégique permet de la mettre en contact avec des ressources déjà existantes, ce qui facilitera le travail d’hypnose à venir.
Position basse, écoute active et bienveillante, questions précises et utiles, outils spécifiques de la thérapie brève orientée solution, tous ces éléments nous permettent une récolte efficace afin de déterminer et servir l’objectif du patient en commençant à le mettre déjà en lien avec ses propres ressources dont il n’a surement pas encore conscience.
Exercice pratique : Trouver l'objectif du patient en s'affiliant efficacement.

Dieu est mort, Milton Erickson aussi et moi-même je ne me sens pas très bien : un patient dans tous ses états

Théo CHAUMEIL, Kinésithérapeute, Formateur en Hypnose Médicale au CHTIP Collège Hypnose Thérapies Intégratives Paris, et à l'Institut Hypnotim à Marseille.

Objectifs
Explorer l’actualité du débat entre les partisans de l’état d’hypnose et les non-étatistes à travers les
données de la science. - Proposer une prise de recul sur ce débat d’idée afin de présenter aux
cliniciens des nouveautés concernant le phénomène qu’est l’hypnose qui pourrait modifier leur
pratique clinique.

Contenu
La bataille fait rage entre les théoriciens de l’état d’hypnose et les non-étatistes. Entre les deux, le
patient, qui pose parfois la question suivante au praticien en hypnose : « Etais-je en hypnose ? ». Les
praticiens que nous sommes, lecteurs assidus de la littérature scientifique, sont bien embêtés… En
effet, il n’existe à ce jour pas de moyen clinique d’objectiver « l’état » d’hypnose et les signes
cliniques facilement repérables par le praticien sont, pour la majorité, non-spécifiques de l’hypnose.

Afin de dépasser ce débat insoluble sur le plan scientifique, nous nous plongerons dans la recherche
concernant les processus d’attention en montrant dans le même temps comment le clinicien peut
modifier sa conception de l’hypnose ainsi que sa manière de pratiquer l’hypnose avec le patient.
Terminées les phrases suivantes « entrer en hypnose » ou « sortir de l’hypnose », la révolution est
quasi-copernicienne et le patient comprend qu’il s’inscrit dans un apprentissage particulier et différent
: l’orientation spécifique de son attention. De quoi vous tenir en haleine, et permettre à Monsieur
Woody d’aller mieux !...
*Citation originale de Woody Allen : « Dieu est mort, Marx aussi et moi-même je ne me sens pas très bien »

Quelle séance pour quel patient?

Dr Philippe Aïm, Psychiatre. Co-dirige le CHTIP Collège Hypnose Thérapies Intégratives Paris, et Président de l'Institut Uthyl à Nancy. Assure les formations en hypnose, thérapies brèves, EMDR - IMO.

Objectifs:
Joindre hypnose et thérapies brèves pour choisir quelle séance faire selon les patients.
Comment l'orientation solution peut nous faire mieux pratiquer l'hypnose et affiner notre stratégie?

Contenu:
Vous avez reçu une (excellente!) formation à l'hypnose.
Tellement excellente que parfois vous ne savez pas vraiment quoi faire face à votre patient...il y a presque "trop de choix" !
Que faire face à cette anxiété ou douleur? La réifier et lui trouver une forme et une couleur ? Raconter une métaphore qui semblera parler d'autre chose mais agira inconsciemment ? Suggérer de façon directe de la diminuer? Ou bien être paradoxal et la faire d'abord augmenter? La chasser de soi ou l'intégrer? Ou bien faire une séance "passe-partout" comme "les mains" de Rossi ou autre protocole?
Face à ces questionnements, certains proposeraient de choisir un peu au hasard...après tout c'est le patient qui a les ressources !
D'autres de laisser l'intuition choisir, le feeling face au patient, ce qui nous vient...après tout, seule compte la relation !
Une autre approche consiste à avoir une façon stratégique de choisir. Notre hypnothèse est que certains outils concrets et précis de thérapie brève peuvent nous permettre de choisir quoi faire en hypnose dans de nombreuses situations. La relation est unique, la thérapie est sur-mesure, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas quelques principes clairs pour mieux y arriver !

Rédigé le 14/05/2019 modifié le 15/05/2019

Laurent GROSS
Laurent Gross, Hypnothérapeute à Paris, Thérapeute EMDR - IMO. Formateur & Président du Collège... En savoir plus sur cet auteur

Lu 332 fois

        


Compte-rendus de Congrès et Formations en Hypnose