Hypnose Paris, Thérapies Brèves, EMDR-IMO
Hypnotherapeutes à Paris  

Cabinets d'Hypnothérapeutes Parisiens, 7 hypnothérapeutes spécialisés en EMDR-IMO, Psychothérapie Brève. Formations, Supervisions, Consultations


Dans le Monde de l'Hypnose
Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

Hypnose : Antoine Bioy en parle sur France Inter

Éthique, particularités de l'hypnose, ou encore hypnose et anesthésie ...Tous ces sujets ont été abordés lors de l'émission "Service Public", le 25 février dernier sur France Inter. Pour y répondre notamment, Antoine Bioy, Docteur en psychologie clinique. Morceaux choisis.



Hypnose : Antoine Bioy en parle sur France Inter
L'hypnose est-elle une manière de soigner les gens ?
C'est une pratique qui fait partie du champ de la santé de façon maintenant indubitable, elle permet une prise en soin des patients qui va être de nature sensiblement différente de ce que l'on peut proposer en médecine traditionnelle et donc complémentaire à celle-ci.

Est-ce une médecine qui comporte des dangers puisque l'on explique qu'il n'y a pas de remèdes sans effets secondaires ?
Ce n'est pas un remède comme un médicament traditionnel donc il n'a pas d'indications et de contre-indications au sens strict. Par contre se pose la question de l'adéquation, de la qualité du lien entre le praticien et le patient qui va permettre à l'hypnose de pouvoir obtenir un certain nombre d'effets.

Ce qui signifie que cela ne fonctionne pas sur tout le monde ou avec tout hypnothérapeute?
L'hypnose fonctionne sur tout le monde par contre le suivi et les effets thérapeutiques vont dépendre de la qualité du suivi et de ce qui est fait professionnellement par le praticien.

L'ensemble des recherches montre que la limite est ce que ferait la personne en état ordinaire et l'hypnose va pouvoir permettre de faciliter la survenue d'un comportement. On ne peut pas obliger quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne ferait pas.

Tout le monde est hypnotisable mais pas de la même façon ni au même rythme. Il y a une limite à l'utilisation de l'hypnose, c'est le consentement du patient. Il faut que lui-même accepte de rentrer en hypnose. C'est le patient qui rentre en auto-hypnose. S'il accepte le cadre thérapeutique, alors tout le monde est réceptif à cela.

Un état de relaxation intense
La particularité de l'hypnose est que l'on ne dort pas. C'est un état de relaxation intense. L'hypnose mobilise dans le cerveau deux circuits, celui de l'attention et celui de la détente et de la relaxation. On est donc à la fois très détendu et très attentif à ce qui est en train de se passer. D'ailleurs cela se produit spontanément à différents moments de la journée. Il s'agit d'un état de veille paradoxale, y compris lors d'opérations sous hypnose.

La question de l'éthique
Il y a besoin d'une éthique. On ne peut pas rentrer en effraction dans la vie des gens et leur faire faire n'importe quoi. Si c'est présenté de façon ludique, c'est autre chose, la dimension du spectacle est importante. Quand on regarde l'histoire de l'hypnose, Charcot, Freud, on se rend compte que tous les grands noms de l'hypnose ont tous commencé par aller voir un hypnotiseur de spectacle, ce qui leur a donné l'idée de ce que pouvait être l'inconscient.

Il est important comme toute pratique de rester dans son cadre et de posséder une éthique. L'hypnose de spectacle, à partir du moment où elle est bien balisée pour ce qu'elle est, c'est-à-dire du spectacle, peut tout à fait être divertissant.

Une prise en charge optimale
Lorsque l'on utilise l'hypnose, on ne cherche pas la performance, ni à substituer des médicaments à la pratique hypnotique. Le but est de pouvoir concevoir une prise en charge la plus optimale possible, pour laquelle il y aura le moins de médicaments, être le plus confortable possible, avoir le moins de douleur, le moins d'anxiété et que le geste soit réalisé dans les mêmes conditions par le soignant.

L'hypnose permet la diminution des médicaments et pouvoir obtenir un temps de récupération deux fois moindre. Une anesthésie moins dosée, plus confortable et plus récupératrice pour le patient. Les patients passent beaucoup moins de temps en post-opératoire, ce qui fait que l'utilisation de l'hypnose va être plus économique pour le système de santé.

A qui s'adresser alors ?
A partir du moment où l'on souhaite consulter pour un problème de santé, la première règle est de s'adresser à un professionnel de santé. L'hypnose est une technique qui vient s'ajouter à une compétence de base.

Pour écouter l'émission :

bioy.mp3 bioy.mp3  (37.69 Mo)



Rédigé par Marion Chervy le 27/02/2015 modifié le 12/05/2017


Lu 2431 fois

        



Nouveau commentaire :
Twitter

Hypnose Ericksonienne | Hypnothérapeutes à Paris | EMDR et Hypnose | Traitements Hypnose, Traitements EMDR | Pathologies | Hypnose Traditionnelle | Vidéo Hypnose | Revue de Presse | Livres d'Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves | Formation Hypnose & Therapie Breve


Agenda Formation




Dans le forum